Tag Archive: pragmatisme

Emission 4×31 : Les séries et la Loi

Trente et unième émission de la saison 4 diffusée le 7 juin 2017

Continuer

Preacher, la force d’agir, en l’absence de vérité

Cet article a fait l’objet d’une publication antérieure sur le site de Smallthings.

preacher101

C’est l’histoire d’un cowboy qui rentre dans un bar, d’une terre désertée par Dieu et de ses habitants : un adolescent à la tête de cul, un entrepreneur fou de douleur mais ivre de revanche, une mère célibataire à qui on donnerait le bon dieu sans confession, …

C’est l’histoire de deux anges qui cherchent à récupérer un pouvoir qui a tendance à faire exploser les personnes qu’il investit. C’est un prêtre, un vampire et une femme en colère au nom de fleur qui se découvrent une mission. C’est une série qui se présente comme une blague et qui se révèle être un véritable plaisir de sériephile.

Continuer

Emission 3×30 : Les séries par delà le Bien et le Mal

Seriesfolie330

Trentième émission de la saison 3 diffusée le 1er juin 2016

Continuer

Flaked, plongée dans le sentiment d’imposture

Cet article a fait l’objet d’une publication antérieure sur le site de Smallthings.

Flaked

Débarquée, sans grand bruit, le 11 mars sur Netflix, la nouvelle dramédie de Will Arnett et Mark Chappell a reçu un accueil pour le moins mitigé. Il faut dire que son sujet et le héros qui l’incarne à la perfection prêtent particulièrement le flanc au malentendu.

Comme la plupart des dramédies, la série se présente au premier abord comme la vie ordinaire et un peu médiocre, en bref trainante et sans intérêt, de quelques blancs privilégiés et superficiels. En l’occurrence, malgré un discours introductif qui détonne d’emblée avec le ton habituel, puisqu’on y apprend que le héros qu’on nous propose de suivre, Chip, a accidentellement tué quelqu’un une dizaine d’années auparavant, Flaked ne semble a priori rien nous proposer d’autre que le quotidien de cet alcoolique repenti, un peu manipulateur mais néanmoins charmant.

Continuer

Emission 3×14 : Morales de séries

Sériesfolie314

Quatorzième émission de la saison 3 diffusée le 20 janvier 2016

Continuer

Nos séries et leur morale

Better Call Saul

Depuis que j’ai ouvert ce blog, j’ai tenté de démontrer à longueur d’articles que nos fictions télévisées n’étaient pas neutres idéologiquement, qu’elles avaient un impact bien réel sur nous et sur le monde qui nous entoure. Plus j’analyse de séries, cependant, et plus il devient manifeste à mes yeux que leur contenu moral s’inscrit dans une vision du monde largement partagée, d’un genre à l’autre et d’un univers à l’autre. Une telle tendance me semble ainsi assez significative pour en déduire qu’il s’agit là de l’expression d’un esprit du temps, comme autant d’incarnations du système de valeurs qui gouverne nos contemporains.

Au cœur de ce système moral, et nous verrons combien cela conditionne l’ensemble des éléments qui seront développés à la suite, nous pouvons avant toute chose identifier les fondements de la pensée pragmatique. Courant philosophique anglo-saxon, le pragmatisme consiste en une remise en cause systématique de toutes les catégories sur lesquelles nous fondons habituellement nos certitudes, en priorité desquelles le langage lui-même dont on souligne le caractère contingent.

Continuer

Fargo, la forme et le fond

Cet article a fait l’objet d’une publication antérieure sur le site Smallthings.fr

Fargo

Si la saison 1 de Fargo pouvait encore passer pour un OVNI télévisuel, un moment de grâce impossible à réitérer, la saison 2 nous confirme que nous avons là affaire à une très grande série, parfaitement maitrisée, pensée et mise en œuvre. Bien sûr les acteurs sont bons, la bande-son est géniale, la réalisation relève du grand art, mais plus que la rencontre d’excellents professionnels, Fargo nous propose un monde.

Un monde fait de paroles et de silence, de récits captivants et de quotidien, de références et d’incommunicabilité, un monde dans lequel les évènements suivent irrémédiablement leur cours, scellant sans pitié les destins individuels, sans pour autant qu’il soit possible d’y apposer un sens quelconque, un monde fictionnel qui joue au réel lorsque le réel qu’il nous présente se vit à travers les innombrables et inconciliables récits de ses personnages…

Continuer

Emission 3×03 : séries et politique

Sériesfolie 303

Troisième émission de la saison 3 diffusée le 14 octobre 2015

Continuer

Nos séries ont-elles une utilité collective ?

big_love

 Au-delà de l’expérience individuelle que constitue le visionnage de séries (traitée ici), l’imaginaire collectif, mythologique, qu’elles charrient, leur mode de création, production, diffusion et consommation à échelle industrielle, de masse, sans oublier le vécu partagé qu’elles mobilisent (actualité et mode de vie) en font un phénomène social de premier plan.

Continuer

Séries : la destination et le chemin

abedbowsoncommunityclaymationchristmasepisode

En grandissant au sein d’une culture dans laquelle le cinéma et le roman représentaient encore il y a peu le modèle indépassable de la fiction, la consommation grandissante, voire frénétique pour les plus fous d’entre nous, de séries, ainsi que leur accession à une certaine légitimité, nécessite, me semble-t-il, de s’interroger un minimum sur ce que cette transformation peut signifier.

Qu’on le veuille ou non, regarder des séries ce n’est, en effet, pas la même démarche et cela ne répond d’ailleurs probablement pas non plus exactement aux mêmes besoins, que regarder un film. Le rapport au temps en est évidemment changé, et avec lui l’investissement exigé. La série apparaît plus modulable dans un emploi du temps de plus en plus explosé, ce qui procure une sensation de liberté et de facilité, mais entraîne également dans son sillage un attachement et parfois une addiction qui nous « contraint » finalement à y consacrer beaucoup plus de temps.

Continuer