Journal

Bilans croisés : Deadwood – Sons of Anarchy

deadwood-03-1024          10285626_10152357891578291_3750575874294706624_o

Cette année se termine pour moi par les épisodes finaux de deux séries découvertes courant 2014. A première vue, toutes deux peuvent sembler parentes à plus d’un titre : quelques acteurs communs, un mélange de réalisme et de tragédie humaine, une tendance à régler les problèmes par la violence et les magouilles en tout genre, une forte proportion du contingent féminin travaillant dans l’industrie du sexe, …

Pourtant, le moins que l’on puisse dire est que mon impression générale à la sortie de ces deux univers est on ne peut plus opposée. Alors que mon dégoût pour Jax et sa bande n’a fait que grandir au fil des saisons au point de me rendre chacune de ses apparitions dans la dernière absolument insupportable, ma tendresse pour chaque figure de la ville de Deadwood n’a fait que grandir.

Continuer

Challenge Séries 2015

episodes-36

Cela fait quelques années maintenant que ma passion pour les séries me pousse à fouiller dans le passé les nombreuses pépites à côtés desquelles j’ai pu passer jusque-là. Lorsqu’on s’affirme fan de séries, on est en effet souvent renvoyé à son ignorance par telle ou telle rencontre qui nous demande ce que nous avons pensé d’une œuvre qui nous est inconnue. C’est ainsi que très vite, il devient urgent d’avoir vu The Wire, X Files, Sherlock ou beaucoup d’autres.

En ce qui me concerne, je prends donc note de tous les avis favorables que je peux entendre ou lire de toute part, ce qui fait que, même si j’ai considérablement étoffé ma culture en la matière, ma liste ne fait que s’allonger. Chaque découverte constituant généralement une excellente surprise, cette constatation n’a cependant rien de déprimant. Il s’agit au contraire d’autant de promesses de rencontres passionnantes et d’excellents moments en perspective.

Continuer

Premier bilan, premier coup de cœur

101-002-gotham-pilot-photos-lightbox-tbd
Cette année encore, je me suis plié à l’exercice, un peu pénible il est vrai, du visionnage de tous les nouveaux pilotes de la rentrée.

A l’heure actuelle, cela correspond à 25 séries naissantes, tout style confondu. Or, si je me décide à ébaucher un premier bilan seulement maintenant, c’est qu’après de nombreuses déceptions je suis enfin tombé sur mon premier espoir.

Mais avant tout, voici ce que je retiendrai de ce que j’ai eu l’occasion de voir jusqu’à présent.

Continuer

Mélodie FM accueille Sériesfolie

1934645_57390618002_5571477_n

Mélodie FM, la radio qui chante, nous accueille dans sa grille de programme.

Nous sommes très heureux de vous annoncer que Sériesfolie sera désormais également disponible sur les ondes nivelloises tous les dimanches de 20 à 21h.

Bienvenue à tous les auditeurs de ce nouveau partenaire et bon amusement à l’écoute du 101.6 FM !

Sériesfolie rejoint Néo Radio

neo-logo-2014

L’équipe de Sériesfolie est ravie de pouvoir vous annoncer que son émission sera désormais également diffusée sur Néo Radio, disponible depuis son site, http://neoradio.be/, et, grâce à son application, sur tout appareil mobile.

Toujours avec le souci de faire partager son amour des séries au plus grand nombre, nous serons dès aujourd’hui disponibles tous les mercredi à 19h sur les antennes de ce nouveau partenaire.

Rejoignez-nous sans attendre sur ce nouveau média !

 

Playing House, avant de tourner la page de l’été

abouttheshow_profiles_carousel

Cela fait un petit temps maintenant qu’on assiste à une stagnation assez inquiétante au rayon des sitcoms. Malgré quelques univers plaisants, on ne peut que constater combien les non renouvellements de la fin de saison ont tranché vive toute relève potentielle. Les projets ne manquent pas mais peinent manifestement à trouver leur public et les networks ne sont plus prêts à leur laisser le temps de s’installer.

Continuer

True Blood : un bilan

E25HBOside

Voilà qu’après tant d’autres nous avons dit au revoir à True Blood, admettons-le tout de suite, sur un mode mineur. Plus personne n’en attendait encore grand-chose, tout le monde regardait d’un œil distrait en attendant que ça se termine enfin. Malgré encore quelques bonnes idées ici et là, les épisodes pleurnichards ou carrément ridicules s’étaient multipliés ces dernières saisons et on avait fini par en oublier les raisons pour lesquelles on avait accroché à cette série.
Pourtant, True Blood était bel et bien une série qui nous avait gardés éveillés plus tard que prévu à une époque. Chaque fin d’épisode était tellement prenante qu’on enchainait avec le suivant. Plus que tout, à ces débuts, la série m’avait surpris par son rythme. Là où on était habitué à une résolution lente des intrigues, True Blood les refermait vite et de manière inattendue pour enchaîner avec deux fois plus d’embrouilles. Ce mode de narration en a fait l’originalité et le succès.

Continuer

In The Club : invitation au partage

p023sxcl

Si la qualité des séries anglaises n’est plus à prouver tant les exemples en sont nombreux, l’agréable surprise que constitue la plupart d’entre elles, saison après saison, n’en est que plus remarquable. Chacune semble venir me cueillir là où je ne l’attendais pas pour me procurer non ce que je voulais mais ce dont j’avais besoin. Tout en approfondissant toujours un sillon réaliste grâce à des situations quotidiennes et contemporaines et des personnages auxquels il est facile de s’identifier, jamais je n’ai l’impression de copie, de facilité, de caricature, bref jamais je ne sens une formule.

Par contre, je me retrouve embarqué au plus près du vécu des différents personnages avec une rapidité étonnante. Peut-être la familiarité des visages que l’on retrouve d’une série à l’autre facilite-t-elle ce phénomène et crée-t-elle une intertextualité riche entre chacune d’entre elles. Toujours est-il qu’à chaque fois je me fais happer sans pour autant avoir le sentiment de me faire avoir.

Continuer

Kenny Powers : fierté et identité

téléchargement
Si les séries me plaisent autant, ce n’est pas seulement pour leur capacité de me faire ressentir des émotions brutes, comme je l’expliquais la semaine passée, c’est aussi pour les nombreuses réflexions qu’elles me permettent de faire naitre au sein de mon esprit malade. Je ne sais jamais quand ou comment, il n’y a à nouveau aucune règle, de qualité par exemple, qui permettrait de garantir une fécondité optimale. Ca m’apparait à un moment sans que je ne sache trop pourquoi.

Continuer

Outlander et The Knick : premières impressions

10178067_493891944073556_1813940164520509227_n

Pour commencer, les premières impressions que je garde des deux pilotes sont assez mitigées. Ainsi, les vingt minutes d’introduction de Outlander étaient plutôt ennuyeuses au point que je me suis endormie la première fois et que j’ai dû y revenir pour terminer l’épisode. Une fois l’aventure proprement dite enclenchée, par contre, je dois admettre que ça m’a plutôt plu et que j’ai maintenant hâte de voir la suite. Je ne peux encore évidemment dire vers quoi on se dirige exactement mais tout ce que j’espère c’est que la dimension un peu mystique (paganisme celte) ne prendra pas le pas sur l’aventure proprement dite.

Continuer